🍽️ Pépite NUTRITION 🍽️
« et officiellement, on mange quoi ?! »

Vous ne savez pas quoi manger pour être en forme ?

Vous êtes perdu(e) dans la gestion de votre poids ?

Vous vous noyez dans tout ce qui peut se raconter sur l’alimentation ?

Cet article va vous éclairer et vous aider : je vais vous parler des dernières recommandations officielles en matière d’alimentation.
Attention, je vous vois venir ! Ces recommandations sont générales, et ne sont donc pas adaptées au cas par cas en fonction des éventuelles pathologies, allergies, intolérances…
donc NUANCE si vous présentez l’une de ces problématiques 😉
Si tel est le cas, rapprochez-vous d’un professionnel de la santé pour avoir un suivi sur mesure et complètement individualisé.
Alors voilà, Santé publique France a présenté les nouvelles recommandations pour les adultes sur 🥑 l’alimentation🚴‍♂️l’activité physique et 🛋la sédentarité.
🆕️ Ces nouvelles recommandations nutritionnelles du PNNS 4 (Programme NATIONAL NUTRITION Santé) ont été publiées courant janvier 2019.
💡Parce qu’ils sont fait pour INFORMER, ÉCLAIRER et GUIDER le consommateur, je me suis dit qu’il serait bien intéressant de vous les expliquer!
Je vous en ai donc préparé une synthèse à lire ci-dessous, vous allez tout savoir 😊

📍C’est quoi exactement, ce nouveau rapport PNNS 4? 🤔

➡️ Il s’agit d’une mise à jour des RECOMMANDATIONS NUTRITIONNELLES, tout en considérant les habitudes alimentaires des Français pour en faciliter la compréhension et l’acceptation.
Cette mise à jour a été motivée par l’évolution des données scientifiques au cours des dix dernières années.
➡️ Les repères de ce Programme National Nutrition Santé (PNNS) portent sur 🍇🍅🍄🌰 différents groupes d’ALIMENTS et sur 🚶‍♀️🏃‍♂️🚴‍♂️🤸‍♀️ L’ACTIVITÉ PHYSIQUE.

📍Quels en sont les objectifs ? 🎯

↪ Couvrir les besoins nutritionnels de la population française : 97,7 % des besoins de la population française seront couverts avec ces recommandations👌

↪ Prévenir le risque de maladies chroniques non transmissibles : cancer, diabète, obésité, maladies cardiovasculaires…💓

↪ Limiter le risque lié à l’exposition aux contaminants alimentaires, mercure, aluminium…😷

📍Et les volontés de ce programme ? 🏁

Pour proposer un programme le plus efficace possible, Santé Publique France a fixé plusieurs grands enjeux :
🔝 La nécessité de rendre les informations plus lisibles, compréhensibles.Et proposer 2 niveaux de lecture : des recommandations à la fois SIMPLIFIÉES pour l’ensemble des Français et DÉTAILLÉES pour les professionnels et ceux qui veulent en savoir plus.
🔝 Le besoin d’être plus interactif
🔝 L’importance de prendre en compte des aliments délaissés : légumes secs, fruits oléagineux…et de clairement indiquer ceux qu’il faudrait réduire (charcuterie, produits sucrés…)

📍Que dit concrètement ce rapport?

Je vous propose ici une synthèse des faits marquants, une nouvelle organisation des groupes alimentaires, avec :
La CRÉATION ou la MODIFICATION de certaines familles :
  • 🥔 Les légumineuses qui sont séparées des féculents de par leur richesse en protéines et en fibres
  • 🍹 Les boissons sucrées, avec dans ce groupe, l’apparition des jus de fruits. Les jus de fruits quittent donc le groupe des fruits et légumes et rejoignent ce groupe des boissons sucrées
  • 🥓 Les charcuteries, désormais séparées des viandes
  • 🥜 Les fruits à coque
  • 🍝 Les féculents complets
  • 🐟 Le poisson désormais de façon dissociée de la viande
Le REGROUPEMENT de certaines familles à limiter :
  • 🍕🍟🍪 les produits gras, sucrés, salés et ultra-transformés sont clairement à réduire dans notre consommation
  • 💦 À noter aussi que l’eau, est la seule boisson indispensable, elle est donc séparée du groupe des boissons

Une prise en compte des contaminants alimentaires :

Pour la première fois, les enjeux liés à la présence de certains contaminants chimiques dans l’alimentation (comme le mercure ou l’aluminium) sont pris en compte.
Il est mentionné la nécessité de réduire les teneurs de ces contaminants présents dans les produits alimentaires, notamment le plomb et l’acrylamide.
Le rapport renouvelle également sa recommandation de manger varié, en termes d’aliments et de sources d’approvisionnement.
Les légumes de saison, les produits locaux et «si possible » les aliments bio sont à privilégier.
La mise en place d’un nouveau système de guidage avec des aliments à « AUGMENTER », à « RÉDUIRE », ou à « ALLER VERS ». L’objectif de ce système est de guider simplement les usagers vers les comportements les plus appropriés.

📍Et concrètement, quels sont les repères de consommation?

🍞Produits céréaliers complets et peu raffinés : le pain, les pâtes ou le riz par exemple sont à consommer tous les jours en privilégiant les produits complets ou peu raffinés et à index glycémique bas. Il est à noter que seules les céréales du petit déjeuner complètes non sucrées peuvent être incluses dans ce groupe.

🥛Produits laitiers : il est désormais conseillé de consommer 2 produits laitiers par jour.

🍗Viande et volaille : une diminution de la consommation de viande rouge (bœuf, porc, veau, mouton, chèvre, sanglier, biche) est conseillée avec un apport de 500 g par semaine maximum. Dans ce groupe, la volaille est à privilégier.
🐟Poisson et fruits de mer : le poisson peut être consommé 2 fois par semaine en incluant un poisson gras. Il est conseillé de varier les espèces et lieux d’approvisionnement pour un maximum de diversité et pour limiter l’exposition aux polluants.
🥓Charcuterie : il ne faut pas en consommer plus de 150 g / semaine. Le jambon blanc est l’aliment de ce groupe à privilégier.
🍮Matières grasses ajoutées : pas de grand changement du côté des matières grasses. Les huiles de colza et de noix riches en acide alpha linolénique (oméga 3) ainsi que l’huile d’olive sont à privilégier au profit des huiles de tournesol et d’arachide, pauvres en cet acide gras essentiel.
🍩Produits sucrés : toujours à limiter. Attention, les boissons sucrées (jus de fruit compris) et les céréales du petit-déjeuner font partie de cette famille.
🥔Légumineuses : une consommation renforcée et régulière de légumineuses est préconisée.
Fibres : La consommation d’aliments riches en fibres est désormais fortement encouragée. Les légumes secs (pois chiche, lentilles, haricots secs au moins deux fois par semaine) et les féculents complets (une portion par jour) font leur apparition dans les recommandations. Il est également conseillé de consommer une petite poignée quotidienne de fruits à coque (noix, noisettes, amandes et pistaches non salées), pour leur apport en oméga 3. Seuls 15% des Français en mangent actuellement.

📍 Qu’est-il dit pour l’activité physique?🚴

A ces conseils nutritionnels, sont ajoutés la prescription d’une activité physique «dynamique» 🏄‍♀️🤸‍♂️🤾‍♀️à raison de 30 minutes par jour et de la réduction du temps passé assis🛋. «Prenez le temps de marcher un peu toutes les deux heures», précise le document. Tous ces messages seront au cœur d’une campagne de communication lancée cette année. Les préconisations pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées devraient également venir un peu plus tard
⏩⏩⏩ Si je devais donc RÉSUMER ce rapport, je dirais donc qu’il faut :
🔺️ AUGMENTER :
〰️ l’activité physique 🏂
〰️ les fruits🍓 et légumes🥕
〰️ les légumes secs
〰️ les fruits à coque 🥜
〰️ le “fait maison”👨‍🍳

🔻RÉDUIRE :
〰️ les produits gras🍟
〰️ les produits sucrés🍪🍹
〰️ les produits salés🌭
〰️ les aliments ultra transformés
〰️ la charcuterie🥓
〰️ la viande rouge🥩
〰️ l’alcool 🍷
〰️ la sédentarité, le temps passé assis 🛋

🚩ALLER VERS :
〰️ les produits “BIO” 🌍
〰️ des aliments de saison, produits localement 🚜
〰️ une alternance de consommation de poissons gras / maigres 🐟
〰️ des pains complets ou aux céréales 🍞
〰️ des pâtes, riz ou semoule complets 🍝
〰️ une consommation de produits laitiers suffisante mais limitée 🥛
Les consommateurs se tournent de plus en plus vers une alimentation et un mode de vie sains, sans conservateurs, bio ou encore local … La tendance “healthy” est plus présente que jamais.
Connaître ces nouveaux repères du PNNS vous aidera à manger (encore) mieux et à être en en bonne santé 😊💪
🚀 Ces recommandations simples, pratiques et accessibles ont pour objectif d’aider la population à faire les meilleurs CHOIX ALIMENTAIRES et à adopter un MODE DE VIE plus actif.
📝 Alors, qui signe pour de tels engagements dans sa vie ⁉

Céline CLAUSS

Me concernant 

Coach alimentaire professionnel

Diplômée d’université en nutrition & nutrition du sportif.
Diplômée en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives & en coaching sportif